SANTE

Comment réduire l’aérophagie ?

By  | 

L’aérophagie n’est pas une maladie mais c’est un phénomène très gênant pour la personne qui en souffre. Elle provoque un inconfort qui peut devenir obsessionnel, et des gargouillis incessants dans les intestins, et parfois même des douleurs provoquées par les gaz intestinaux. On confond souvent cette infirmité avec les reflux gastriques, qui eux peuvent être plus graves, surtout si vous ressentez des brûlures au niveau de l’oesophage. Comment peut-on agir sur la prévention et sur le traitement de l’aérophagie ?

Pour prévenir l’aérophagie

Il n’y a rien de plus gênant que d’éructer à longueur de journée. La cause est bien sûr une trop grande absorption d’air, notamment au cours des repas. En prévention de l’aérophagie, vous pouvez suivre ces conseils :

L’alimentation

Les aliments en eux-même et la façon de les absorber sont bien évidemment une des sources de cette infirmité. Evitez de manger à longueur de journée, et respectez les heures de repas traditionnels. Ca aura déjà pour effet d’absorber moins d’air.

Au cours des repas, prenez le temps de bien mâcher vos aliments, et forcez-vous à compter jusqu’à sept, chiffre qui correspond au nombre de fois que vous devez mastiquer.

Evitez de manger trop de féculents, de pain, bien connus pour être à l’origine des flatlulences.

Les boissons

Boire est également source d’absorption d’air. Ne buvez donc pas en mangeant, et encore moins de boissons gazeuses (sodas, bière, eau gazeuse, champagne, etc). Sachez également que boire directement au goulot de la bouteille favorise l’entrée de l’air dans l’estomac. Servez-vous de l’eau au verre.

Les vêtements

Aussi improbable que cela peut le paraître, la manière de vous vêtir a également son importance. Le ventre doit rester libre et les habits serrés sont à proscrire, ainsi que la flanelle, ou les gilets.

Pour soigner l’aérophagie

Prenez après chaque repas une infusion de thym (faites infuser cinq grammes de plante séchée dans 100 millilitres d’eau bouillante, durant 10 minutes. Buvez-en trois tasses maximum par jour) ou de marjolaine (faites infuser une cuillerée à soupe de plante séchée dans une tasse d’eau bouillante, sans dépasser trois tasses tasses par jour).

Faites des exercices de respiration, couché au sol sur le dos pour détendre vos intestins. Et mieux encore, surtout si vous ressentez des douleurs, placez une bouillotte sèche ou humide sous votre dos dans le creux au-dessus de vos lombaires.

Pratiquez régulièrement la marche à pied à vitesse soutenue, et si possible de la course à pied, même à allure très réduite. Le sport c’est bon pour la santé certes, mais aussi après une séance de sport à détendra vos organes et allègera les éventuelles douleurs.

Il n’y a malheureusement pas de remède miracle contre l’aérophagie. Mais en suivants les conseils évoqués plus haut, vous sentirez une nette amélioration de votre état de santé. Les flatulences et les éructions seront nettement réduites.

You must be logged in to post a comment Login

Leave a Reply